Saturday 20 July 2019
Accueil / News / Infos Internationales / 11.12.2009. Karl expéditif pour la dernière. Résultats. Paris (France)

11.12.2009. Karl expéditif pour la dernière. Résultats. Paris (France)

KARL EXPEDITIF POUR LA DERNIERE

Voilà c’est fini ! Comme dans la chanson de Jean Louis Aubert, le Grand Tournoi créé et organisé par Michel et Sébastien Acariés a vécu. La représentation donnée hier soir au cirque d’hiver de Paris a pourtant eu lieu à guichets fermés, le spectacle a été omniprésent sur le ring et malgré ce franc succès ce sera la dernière. La chaîne cryptée Canal + partie prenante essentielle dans ce projet n’étant plus intéressée par cette formule, difficile pour le promoteur parisien de poursuivre dans cette voie sans diffuseur.

1c

On se souviendra des prestations de Thierry Karl (25-4, 17 KO) sur le ring en 2009, cinq sorties : Cinq KO ! Hier soir il n’a pas dérogé à ses nouvelles habitudes d’homme pressé lors de la finale du Grand Tournoi des 76/80 kgs ; il s’est imposé en moins d’un round face au Belge Djamel Selini (21-9-1, 14 KO). Le combat était à peine démarré que Karl délivrait un enchaînement gauche droite qui percutait Selini, ce dernier s’affalait de tout son long sur le dos, percutant violement le ring avec sa tête. Compté, il reprenait vaillamment l’affrontement et se retrouvait à nouveau à terre et compté. Dés lors le picard ne le lâchait plus en le touchant sous tous les angles, l’arbitre arrêtait sagement le combat. A noter l’extrême confusion dans le coin du belge qui aurait du se voir stopper dés le premier compte, en effet la serviette fut jetée sur le ring deux fois par un de ses hommes et reprise par un autre sans que l’arbitre de dos ne s’en rende compte, stratagème qui s’est avéré bien dérisoire pour un tel résultat. Karl est un bien beau vainqueur, ses qualités de pur puncheur qui donnent leur plénitude à ce poids peuvent assurément lui permettre de viser plus haut.

On avait travaillé à fond cet enchainement avec Mr Carré, ça a marché, maintenant le championnat de France contre Benamama, puis j’espére avoir des propositions pour une chance Européenne” nous a confié Karl. De son coté Selini était extrêmement déçu : “J’ai été pris à froid. Un véritable cour circuit. Je suis très déçu…

2c

Hassan N’Dam N’Jickam (22-0, 15 KO) qui se prépare à une année 2010 tournée vers des échéances mondiales a lui aussi livré une prestation de premier plan. Arrivé comme d’habitude en souriant et dansant comme un véritable showman, il rencontrait l’Argentin Sergio José Sanders (17-3-1, 11 KO). Dés la première reprise Hassan prenait le centre du ring en allongeant son bras avant et imposant sa mobilité. Au deuxiéme round un crochet droit aussi soudain que précis touchait durement l’Argentin et un œuf de pigeon commençait à se former sur le haut de la pommette.
N’Dam poursuivait ainsi sa domination dans les reprises suivantes avec des gestes de grande classe devant un adversaire dur au mal. La sixième sonnera le glas des maigres espoirs restants de Sanders ; un pur crochet du droit l’enverra au tapis, compté huit il se reléve et fait face pour être ensuite bombardé par « Elfenomeno », son coin jettera sagement la serviette. Du travail d’orfèvre pour le boxeur de pantin.

Je suis satisfait de ma performance, je voulais faire des rounds et si possible gagner avant la limite. Maintenant, place à une demi finale mondiale WBO et WBA contre le Géorgien Avtandil Khurtsidze, puis si tout se passe bien un titre mondial en Avril 2010” nous a confié N’Dam.

3c

Hussein Bayram (32-3, 17 KO) faisait sa rentrée sur le lieu de ses exploits du printemps 2009, il n’a pas eu la partie facile face au dernier adversaire de N’Dam, le brésilien Jefferson Luis Goncalvo (19-7-3, 10 KO). Ce dernier, qui s’était montré timorée pour ne pas dire passif face à Hassan, s’est révélé être un autre homme face à Hussein. Huit rounds durant, il a enclenché la marche avant, étant souvent dangereux avec ses larges coups et ne relâchant jamais sa pression. Le grenoblois fiévreux et affaibli par une grippe s’est admirablement sorti de ce piége par sa précision en contre, il est visiblement prêt pour de nouvelles conquêtes à l’échelon supérieur.

Mr Acariés voulait que je déclare forfait et qu’on remette à février mais tout cet entrainement pour rien, non ! Ca été dur mais c’est passé, j’attends maintenant un grand combat pour un titre soit Européen soit mondial” nous a déclaré Bayram à sa descente du ring.

4c

L’émotion aussi était au rendez vous de cette dernière, avec le retour après ses ennuis de celui qui est le chouchou des lieux : « le lion du cirque d’hiver » Rachid Jkitou (11-0, 8 KO). Opposé à Mounir Sahli(9-16, 6 KO) Rachid était par trop animé du désir de bien faire devant son public, ce qui lui a fait prendre des risques inconsidérés devant un homme qu’il dominait largement. C’est ainsi qu’il fut contré au deuxiéme round alors qu’il venait lui-même d’ébranler sérieusement Salhi, ce dernier renoncera finalement à l’appel de la quatriéme reprise.
Trois autres combats étaient au programme de cette réunion fleuve : en supercoq Ali Hallab(5-0, 3 KO) a battu le Russe Damir Bulatov(7-4-2, 2 KO) par arrêt à la quatriéme reprise, en super légers Ahmed El Moussaoui(5-0-1, KO) a lui dominé Barthélémy Lefebvre(3-3) aux points et enfin en super moyens Faycal Karkoure(1-0) a débuté sa carrière professionnelle en disposant de Zakaria Attou(3-2, 1 KO).

par Michel Beuville et Kamel Messani, le 11 Décembre 2009

Voir aussi

Eric Favre soutient le Geneva Open – World Martial Arts Games 2019.

Lyon (France), 27th March 2019 Eric Favre soutient le Geneva Open – World Martial Arts …