Wednesday 16 January 2019
Accueil / Press book / Article paru le 21 octobre dans la Tribune de Genève

Article paru le 21 octobre dans la Tribune de Genève

Staeger et Vetterli en or aux Jeux mondiaux

ARTS MARTIAUX | Les deux combattants genevois du Yamabushi s’imposent en Corée du Sud.

busan2007 

© DR | Trio de choc genevois à Pusan

Article paru dans la Tribune de Genève. JEAN-ANTOINE CALCIO | 21.10.2008 | 00:00

Le Yamabushi a décidément le vent en poupe. Ses combattants ont connu une période faste durant ces deux dernières semaines. 
D’abord Farid M’Laïkia, qui revient d’une sérieuse blessure, s’est imposé lors d’un tournoi quadrangulaire de boxe thaïe à Aix-en-Provence.

Le Banner en finale du K1

Puis Jérôme Le Banner, très proche du club genevois, est parvenu à se qualifier pour la phase finale du terrible K1, qui se déroulera le 6 décembre prochain à Tokyo. A Séoul (Corée du Sud), le Normand a battu le Japonais Sawayashi. Il affrontera le redoutable Néerlandais Remy Bonjasky en quart de finale dans la capitale japonaise. Où il jouera sans doute sa dernière chance de remporter ce titre majeur qu’il mérite tant, mais qui manque encore à son palmarès.

Mais le plus beau fleuron de cet éventail de grande performance a été conquis par Luca Staeger et Sascha Vetterli. Les deux hommes ont en effet remporté la médaille d’or dans leurs catégories respectives lors des World Martial Arts Games de Pusan. Ils se sont respectivement imposés en - 80 et - 85 kilos en semi-contact kickboxing, dominant à chaque fois des adversaires canadiens. Agés tous deux de 37 ans, les combattants du team compétition Genève-Yamabushi ont peut-être lancé leurs derniers feux en Corée du Sud, démontrant la qualité de l’école présidée par Carl Emery et dirigée de main de maître par Philippe Brélaz et Eric Mossière.

«Il s’agit là d’un amalgame réussi d’amitié, de respect et de travail qui fait notre fierté, souligne Carl Emery, qui a accompagné les deux hommes dans leurs tribulations coréennes. Notre club confirme ainsi sa place au sein de l’élite mondiale des arts martiaux et des sports de combat. D’autant que nos deux athlètes ont encore été invités aux Jeux mondiaux sport pour tous pour effectuer des démonstrations de jiu-jitsu fighting system.»

Prochaines échéances pour les athlètes du Yamabushi: un important combat de full-contact pour Patrick Kinigamazi le 31 octobre à Martigny contre le Portugais Rui Briceno, alors que Farid M’Laïkia sera en lice le 5 novembre à Marseille en boxe thaïe et que le prometteur Eden Bytyqi (champion du monde amateur, 25 combats, 25 victoires, 24 K.-O.) participera à une réunion à Belfast le 1er décembre.

Voir aussi

Défi canadien pour Morgane Ribout

La combattante professionnelle de MMA soutenue par le Yamabushi, la Française Morgane Ribout,  va relever …