Tuesday 19 March 2019
Accueil / News / Infos Internationales / 21.11.2009 – WBA Ward domine Kessler – Oakland (USA)

21.11.2009 – WBA Ward domine Kessler – Oakland (USA)

WARD DOMINE KESSLER

Devant plus de 10.000 supporters déchaînés, l’Américain Andre Ward (25 ans, 21-0, 13 KO) s’est emparé du titre mondial WBA des poids super-moyens en obtenant une victoire par décision technique aux points au onzième round sur le redoutable danois Mikkel Kessler (30 ans, 42-2, 32 KO), le samedi 21 novembre à l’Oracle Arena d’Oakland, en Californie.
Médaille d’Or aux Jeux Olympiques d’Athènes en 2004, Ward a créé la surprise pour s’emparer de son premier titre mondial après cinq ans de carrière professionnelle, lors de son vingt et unième combat. L’arrêt a fait suite a une décision du médecin en raison d’une profonde blessure à figure de Kessler, causée par un choc de tête. Les cartes des juges, à la fin du dixième round, privilégiaient unanimement l’Américain par 97-93, 98-92 et 98-92.

kesslerJe suis en plein rêve… Je ne peux comparer cette victoire à mon titre Olympique, car ça va me prendre du temps pour réaliser complètement“, a confié Ward, “Tout le monde me disait que j’avais eu un mauvais tirage pour ce tournoi, mais maintenant j’ai battu le boxeur le plus rude !“. Il reconnaît ensuite que les deux coups de tête ont blessé le Danois : “c’est certain, mais je ne suis pas un boxeur pourri, tout le monde le sait…

Irrité par la tactique de son adversaire, Kessler reconnaît néanmoins sa supériorité : “Il était le meilleur ce soir, mais j’aurais aimé que le combat dure une minute de plus… Je sais que je pouvais continuer, j’étais coupé, mais pas si sérieusement que ça“, confie-t-il, “Il se sert beaucoup de ses coudes et il y a eu de nombreux coups de tête et il n’a jamais été averti pour ça. Je n’aime pas être là et me plaindre sans cesse, mais je ne suis pas content de l’arbitre.” Son promoteur Wilfried Sauerland ne décolère pas : “Je ne veux rien enlever à la victoire de Ward, mais l’arbitre l’a aidé dès la première minute du match, il a donné des coups de tête, des coups de coude, sans jamais être au minimum réprimé… C’était un peu trop ! Et nous l’avions prévu avant le combat en demandant un arbitre neutre, comme c’est prévu sur le contrat du tournoi Super Six“.

kessler2Après un début de combat sur un rythme lent, Ward prend nettement l’avantage à la quatrième reprise, avec un uppercut qui ébranle Kessler et le coupe une première fois. Travaillant beaucoup plus que son adversaire, il enchaîne ensuite les séries. Une nouvelle coupure apparaît sur l’arcade gauche du Danois, qui se met en mode marche arrière alors que Ward le touche régulièrement.
C’étais vraiment mon combat, j’étais un peu surpris que Kessler ne change pas de tactique, il continuait sans cesse à faire la même chose“, explique Ward.

La victoire de ce dernier contre un des deux grands favoris, avec l’Allemand Arthur Abraham, relance ce Tournoi des “Super Six”, qui est décidemment une excellente initiative à l’heure où la multiplication des pseudos titres mondiaux empêche une bonne lisibilité de ce sport.

Par Jacques Lambert, le 22 Novembre 2009

Voir aussi

Kickboxing international, Belfast, le 23 février 2019